jeudi 13 octobre 2011

"On peut grandir, et même vieillir, mais pour sa maman on est toujours un petit enfant." Jean Gastaldi Le petit livre de maman

En attendant mon pavé petit article sur les femmes de militaires qui est en préparation, je vous ai fait, rien que pour vous, une petite interview d'une copine de mon forum des Désarmantes.

Yummy n'est pas comme nous amoureuse d'un militaire...Elle n'est pas la compagne mais la maman d'un jeune homme qui a décidé de faire ce métier... Et, moi qui redoute un peu que mes enfants suivent les traces de l'ours et s'engagent à leur tour dans quelques années, j'ai eu envie de savoir comment, en tant que maman, on peut supporter cette idée et tout ce qui fait peur dans ce métier...


Mais qui es-tu Yummy?


Allo maman, ton petit est un homme!

Voilà tout a peut être commencé comme ça, une phrase puérile lancée sur un réseau social.

Je suis la maman d'un grand garçon de 19 ans, Quentin s'est engagé l'an passé alors qu'il n'était pas encore majeur. Il ne vivait plus avec moi depuis mon divorce mais avec son père. Sa grande soeur Gwenaëlle ayant déjà commencé à s'assumer et à gagner son indépendance, il s'est retrouvé seul face à un père indifférent et très dur. 
Ne souhaitant pas me « déranger » dans ma nouvelle vie, il a trouvé juste d'anticiper et de s'engager en tant que chasseur alpin. Il a pris tous les renseignements, seul, a passé les tests, seul, a pris SA décision, seul. Je ne l'ai su que le veille de son départ pour ses classes.

J'ai ressenti cela comme un abandon de sa part, mais avais-je mon mot à dire; je l'avais moi même «abandonné » en divorçant, enfin ça, c'était son ressenti! Il y a un différent entre nous mais cela n'a rien à voir avec l'armée, au contraire l'expérience de l'armée tend à aplanir les problèmes, les faire oublier, voire les effacer. Il n'est plus aujourd'hui que « mon petit », il devient quelqu'un qui décide quoi, quand et comment. Il grandit tout simplement. Et moi, ben moi, je suis si fière. Un sourire béat qui ne s'efface plus de mon visage.

 Avais-tu un "lien" quelconque avec l'armée avant?

Non, nous ne connaissions personne qui de près ou de loin soit apparentée à l'armée.
La seule chose que je puisse dire c'est que l'éducation qu'il a reçu de la part de son père était très drastique, sévère, quasi-militaire.
Un jour, déroutée par son engagement si précoce, je lui ai hurlé que c'était très dur qu'ils allaient lui en faire baver. Et très serein il m'a rétorqué : « au moins je ne serais pas seul à en baver !». Que répondre? Petite détresse maternelle.......

Avais-tu une idée de ce qu'était ce métier? Avais-tu (ou as-tu) des idées
préconçues sur les militaires?

Oh non, l'idée du métier était et reste encore très vague dans mon esprit, et ce n'est pas les stériles discussions que nous avons tous les deux qui peuvent m'aider. C'est son univers à lui, il ne veut pas s'étendre sur le sujet avec moi. Il veut gagner son combat sans l'aide de personne, et surtout aucun conseil maternel. «Cyti » qu'il grandirait réellement le petit????? J'essaie de me renseigner, à « ma façon » avec mes petites armes à moi, oh! elles sont si inoffensives, .....quoique !!!!!!

Les idées préconçues, oh! oui j'en avais, des idées ou appelons ça plutôt des fantasmes féminins, c'est tellement craquant les uniformes, ces hommes qui nous défendent, les vaillants soldats!!!! Mais, soit, maintenant c'est bien différent dans mon esprit salace, mon gosse en faisant partie, le charme est quelque peu rompu!!!!!!! sob …..

Non je n'ai jamais réellement porté crédit aux malveillants, je préfère que les gens s'assument et s'essaient plutôt que d'apporter un jugement prématuré.



 Cela fait-il longtemps que ton fils a envie de s'engager? En clair, est-ce une vocation de longue date ou une idée récente, pour voir ce que c'est, etc?

Oui ça fait longtemps qu'il rumine ça. En fait mon fils ayant eu de gros problèmes d'apprentissage scolaire avec une dyslexie diagnostiquée très tôt il a très vite axé ses motivations sur les activités physiques. Il essayait toujours de se surpasser sur tous les sports auxquels je l'inscrivais pour prouver que s'il ne pouvait nous épater en cours il était tout de même capable de forcer l'admiration. Personnellement je n'ai jamais demandé à l'un de mes enfants de me subjuguer mais au contraire de me prouver qu'ils avaient la capacité à tout faire pour être heureux. Il réussit donc sur ce point, il va au bout de son rêve, il me semble en paix et moi, j'estime avoir rempli mon rôle de mère avant tout.

L'armée semblait pouvoir lui ouvrir bien des portes qui restaient jusque là closes pour lui.
De tout jeune je l'ai vu se battre pour garder la tête hors de l'eau, se battre pour prouver que malgré ses soucis d'apprentissage il arrivait à se maintenir au niveau de tous. Nous avons combattu ensemble, lui et moi. Une grande complicité s'est établie, trop grande peut être. Et puis le ballet des pedopsychiatres, ortophonistes, musicothérapeutes, n'imporquoipeutes et des jesuislàpourt'aidéïstes, pour en arriver au constat d'une intelligence au dessus de la moyenne mais avec le handicap de la dyslexie, tout un programme..... et surtout d'une enfance insouciante gâchée!

Alors l'armée, qui, soit dit en passant, se soucie bien peu de savoir si Quentin connait ses déclinaisons en latin, lui offre l'opportunité de s'exprimer tout simplement. Mon enfant est loin d'être sot ou stupide et cela me grandit moi même que d'autres s'en rendent compte.
Son premier et réel désir a toujours été de faire de l'humanitaire et par le biais de l'armée il arrivera, je suis sûre, à combiner ses envies et ses devoirs, ses ambitions et ses rêves.
N'est ce pas la définition d'une vocation, que d'aller à l'encontre d'un univers qui va te permettre d'agir, de te surpasser sans te juger?


Comment as-tu vécu son engagement?

Ah! ah! ah! comme toute contradiction maternelle, abandon et fierté. 

Que pense-tu que ce métier pourra apporter à ton fils (je ne parle pas
spécialement d'argent ;-))?

D'abord comme je l'ai expliqué plus haut un accomplissement personnel, un truc bien à lui, qu'il gère à sa façon selon sa personnalité et ses besoins.


As-tu des craintes particulières? Comment gère-tu tout ça? 


Les craintes sont identiques à celles des épouses, bien évidemment je crains qu'il soit blessé ou pire. Mais là, m'est donnée l'occasion justement de dire à ces compagnes qu'il ne faut surtout pas qu'elles oublient que leur mari est avant tout l'enfant de sa mère!!!!!!

Vos soldats sont avant tout les petits d'une maman, et là les craintes ….


 Que dirais-tu à une maman dont l'enfant a envie de s'engager, etc.? 


Ah! ah! ah! fais comme moi, ma belle, serre les fesses!!!!!!
Je dirais à cette maman qu'elle n'a rien à dire justement, et c'est ça qui semble le plus dur à accepter. Pour le reste, c'est que du bonheur que de voir son enfant s'accomplir. Il faut garder un esprit large et accepter. Quel bel avenir il s'offre, s'il veut bien s'en donner la peine. Mais rien n'est gagné d'avance, beaucoup baissent les armes, avant même de les avoir levées!


As-tu envie d'ajouter quelque chose (ce que tu veux hein, pas forcément en rapport avec l'engagement de ton fils)....


Des choses j'en aurais des tonnes à dire, je ne crois pas qu'il soit intelligent de s'interposer dans ce type de décision. L'armée c'est un engagement assez particulier, et si tu n'as pas une certaine foi, tu ne peux le faire, donc à partir de là personne ne peut ou ne doit interférer, c'est très personnel et généralement réfléchi.

Et moi, je regarde, de loin, mon petit devenir un homme...........

Et quand on se voit, que je lui donne rendez-vous à la gare, je me jette dans ses bras et il me fait tourner et voler, et là les filles, je vous garantis, maman vole.....
Merci
Rendez-vous sur Hellocoton !

7 commentaires :

  1. Bravo pour cette belle interview !! On ressent bien tout l'amour et l'inquiétude d'une mère !

    RépondreSupprimer
  2. Nath tu aurais pu éviter de publier ma faute d'orthographe, ça fait tâche !!!!!!

    RépondreSupprimer
  3. comment tu peux pas revenir sur ce qui est paru? heureusement que j'ai un pseudo!!!!!

    RépondreSupprimer
  4. bouhhhh! mais la grosse (faute) y est toujours!
    "Garantie" mais ça c'est à force de trop surfer sur darty.com !
    Tiens comme ça du coup t'as plein de commentaires!!!!

    RépondreSupprimer
  5. Purée je suis passée dessus un grand nombre de fois pourtant!!!!!! Ayé, corrigée!!!lol

    RépondreSupprimer

Hop, à vous la parole!
Les commentaires sont modérés systématiquement, ils n'apparaissent donc pas aussitôt, c'est normal ;)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...