lundi 15 janvier 2018

Does it have to be so cold in my heart...

Je suis sous le choc, en larmes comme si j'avais perdu une vieille amie, je viens d'apprendre le décès soudain de mon idole de jeunesse... 
Je n'arrive pas à le croire, Dolores est morte... Dolores O'Riordan, la chanteuse des Cranberries vient de mourir à 46 ans...

J'ai beau l'écrire je ne m'y fais pas....

Dolores, tu m'as accompagée depuis tellement longtemps, depuis plus de 20 ans, le choc de ma vie en écoutant Zombie la première fois.... Ta voix si puissante, si atypique me donne encore et toujours des frissons....

Tes chansons ont été présentes tout au long de ces années, dans les bons, les mauvais moments...

Bien sûr comment oublier ces 2 concerts, à chaque fois avec ma meilleure amie... Je me revois en larmes la première fois, tellement heureuse de pouvoir te voir, toi et ce groupe que j'adorais, en chair et en os, pouvoir chanter en même temps que toi, vibrer avec vous....

Aujourd'hui je pleure, j'ai du chagrin, je ne peux pas croire que je n'aurai plus jamais la possibilité de te voir en concert....

Mon blog porte un titre inspiré de votre premier album, un de mes préférés depuis toujours, parce que pour moi ce clin d'oeil était évident tellement vous accompagniez ma vie en musique ......

Il me reste les souvenirs, les frissons, et toutes ces chansons, qui auront sûrement un goût un petit peu triste en plus désormais.....

Ma petite collection ❤




"To the faithful departed and those left behind, there is a light that never dies..." Dolores O'Riordan


Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 5 janvier 2018

D comme Déprime

Je sais ce n'est pas très gai mais c'est de circonstances (J'allais dire "de saison", c'est vrai aussi)....
Comme chaque année en janvier je déprime.... Je n'aime pas ce mois, l'hiver est là pour encore longtemps, les fêtes sont passées, on est encore loin de la saison plus douce...
Je trouve la nature tristounette, je commence à ne plus avoir envie de clémentines mais du coup il ne reste pas un choix énorme en fruits....

En plus on a quitté mon paradis breton, 1 semaine c'est vraiment trop court!
Non mais ne cherchez pas je ne trouve rien de positif à Janvier!!! (à part peut-être la galette des rois et encore)
Je ne prends plus de "bonnes" résolutions depuis longtemps puisque je ne les tiens jamais...

Cette année c'est encore pire car on attend toujours de savoir à quelle sauce la DRHAT va nous manger, et où nous allons déménager cet été.... Nous ne sommes pas les seuls, mais c'est franchement pesant... J'aimerais avoir le temps de m'y faire si c'est un lieu où on n'a vraiment pas envie d'aller (ce qui a de fortes chances d'arriver vu qu'ils n'ont pas l'air décidés à respecter nos voeux...), j'aimerais commencer à regarder les maisons, les écoles pour les enfants, les conditions de vie.....

Bref vivement la réponse, et vivement le printemps!!!!!!!



Rendez-vous sur Hellocoton !

C comme Cagouillarde

C'est ce que je suis depuis ma naissance et que je serai toujours même si je n'ai pas l'intention d'y retourner pour finir mes jours..

D'abord qu'est-ce que c'est ? Ça vient du mot "cagouille", nom que l'on donne aux escargots en Charente. Donc un(e) cagouillard(e), c'est un(e) charentais(e).

avec l'aimable autorisation de cagouillardementvotre.over-blog.fr



Donc voilà,  je suis et serai toujours une cagouillarde!

Je suis née en Charente, en face du Château de La Rochefoucauld, à l'époque où il y avait une maternité (je dois faire partie des derniers bébés à être nés là-bas je crois).

Source: Jack Ma pour Wikipedia 


J'ai grandi à la campagne,  près d'une petite ville appelée Mansle, au Nord d'Angoulême.

Source: www.mansle.fr


J'y suis allée au collège, après avoir passé mes premières années dans une petite école avec 2 classes pour les niveaux élémentaires, puis je suis allée au lycée à Confolens, à l'internat,à ma demande car je voyais mon lycée de carte scolaire comme une usine impersonnelle qui ne m'attirait vraiment pas .

Confolens  (Source: francevoyage)


Toutes ces années d'école m'ont laissé un très bon souvenir... Des établissements plutôt familiaux, de petite taille, où tout le monde se connaît ou presque. ..

Mon enfance a été très campagnarde, à aller croquer des epis de maïs et picorer des graines de tournesol , avant que les traitements dégueulasses m'en empêchent,  ramasser des cèpes, des rosés des prés, des escargots...., accompagner mon père à la pêche. ...

Mes parents m'ont beaucoup "coucounée", je ne suis vraiment sortie seule ou entre amis au cinéma ou autres qu'au lycée. ... Mais en même temps j'ai une impression de liberté et tranquillité quand je pense à ma campagne charentaise. ...

D'ailleurs tout ceci m'a tellement laissé de traces que je n'aime toujours pas les grandes villes, je ne m'y sens pas bien,  tout comme la montagne qui m'étouffe... J'ai besoin de voir l'horizon. ...

Être charentaise,  c'est je trouve une identité moins forte qu'être par exemple bretonne ou basque ou corse etc. Mais quand même c'est mon département d'origine,  avec des tas de spécialités intéressantes (qui se mangent ou se boivent lol),  des lieux et des paysages à voir, et je suis fière d'être charentaise. ..

mon village (source: copie d'écran google earth)

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 6 décembre 2017

Johnny est mort....

Je les lis d'avance tous ces commentaires meprisants sur les RS, je sais qu'ils vont arriver,  ces remarques moqueuses sur les nombreuses personnes qui l'aimaient , ces "oh ça va on ne va pas déclarer 3 jours de deuil", "les gens sont ridicules de pleurer pour une star inaccessible " .... Et je ne parle pas des critiques sur la personne même de Johnny.....

Oui je sais que ça va venir, il faut juste que les gens soient réveillés....

Il est tellement de bon ton de renier ce qu'on a aimé,  de juger les gens, de mépriser le populaire. .....

En attendant,  Johnny est mort, et j'ai du mal à le croire. ..

Bien sûr ce n'est pas une surprise,  je savais que ça devait arriver de mon vivant,  forcément,  mais ça me fait un pincement au cœur. ....

Non je ne fais pas partie des fans qui vont pleurer à chaudes larmes,  ou dont la vie va s'arrêter un peu, mais il faut le reconnaître,  c'est un peu du patrimoine musical français qui s'en va, un grand showman, un des seuls français à avoir fait des concerts spectaculaires. ..
Comme pour tout, on aimait ou pas mais ça n'empêche pas de reconnaître du talent aux gens qu'on n'aime pas. ..

Je n'étais pas fan de Johnny, j'aime écouter certaines chansons , pour différentes raisons,  mais surtout je pense parce que j'ai grandi avec ce chanteur....
Ma mère l'adorait, j'étais tellement heureuse qu'elle puisse le voir en concert avant de mourir. ..

Voilà,  Johnny est mort et comme pour mon père avec Jean Ferrat, c'est un peu ma mère qui part une 2ème fois,  et une part de mon enfance avec eux..

Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 26 novembre 2017

B comme "birds" (oiseaux)

Oui je sais je triche en utilisant un mot anglais pour ce 2ème article de l'abécédaire, mais mon inspiration de la quinzaine m'a obligée 😉

Comme vous le savez peut-être je ne suis pas fan de l'hiver, la neige, etc. Heureusement il y a des choses que j'aime bien malgré tout,  Noël d'abord,  les moments cocooning avec un plaid et un mug de thé ou de chocolat chaud,  devant Love actuallly.....
Mais ce que j'aime bien aussi,  c'est que c'est la saison où je mets de la nourriture pour les oiseaux,  et nous pouvons les observer à loisirs. ..
Quotidiennement nous voyons virevolter plusieurs espèces d'oiseaux : des mésanges surtout,  mais aussi des moineaux,  un rouge-gorge ( il parait qu'il n'y en a qu'un par maison à chaque fois !), des merles .... Des étourneaux fouillent le sol, aussi, et une pie vient parfois. ..
Je n'ai pas pu tous les photographier mais voici quelques petites bêtes à plumes de mon jardin:














*************************



Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 1 novembre 2017

Aaaaaaaah je n'arrive pas à choisir!!!!


Pour cet article qui devait avoir pour thème un mot commençant par la lettre A , j'ai eu beaucoup de mal à choisir....

J'aurais pu vous parler d'Amour, mais je l'ai fait il y a peu de temps, quand l'ours et moi avons fêté nos 20 ans, donc il m'a semblé que ça aurait été un peu redondant, surtout moins de 15 jours après........

J'aurais pu vous parler aussi d'Anne, ma meilleure Amie, celle qui est comme ma soeur...Celle qui est la personne la plus importante à mes yeux après mon mari et mes enfants... Celle qui est maintenant ma plus vieille amie en plus d'être la meilleure...Mais j'ai pensé que ce serait peut-être un peu trop sirupeux, cette déclaration....

J'aurais aussi pu vous parler de l'Amitié qui m'unit à mes folasses, mes Amies femmes de militaire (ou ex...) que j'aime aussi d'amour, mais je ne suis pas sûre que ça vous aurait passionnés.... 

J'aurais pu vous parler de l'Armée, cette institution que je côtoie quotidiennement, et de ma relation très ambiguë avec elle...Mais j'en ai déjà parlé, et je suis trop dans l'incertitude de notre avenir pour avoir envie de l'évoquer en ce moment....

J'aurais pu vous parler d'Armorique, d'Erquy, mon petit paradis, mais je l'ai déjà fait ici, et en plus j'aurai sans doute plus de choses à raconter après Noël vu qu'on va le passer là-bas!

J'aurais pu vous parler aussi de l'Angleterre, de ce que j'aime là-bas, mais c'est assez proche de mon amour pour la Bretagne, et ça fera peut-être l'objet d'un autre article....

J'ai aussi pensé à vous parler de mes alliances, ces bijoux que je ne quitte jamais, sauf quand je fais de la peinture ou de la pâtisserie avec les doigts, et auxquels je tiens particulièrement... Mais l'inspiration n'était pas au top.....

Je suis sûre qu'en cherchant encore je pourrais trouver d'autres thèmes en A, mais en fait je trouve que ces idées multiples font un parfait article d'introduction pour une nouvelle rubrique à laquelle je participe, initiée par le blog C'était comment avant

L'ABÉCÉDAIRE PARTICIPATIF



Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 22 octobre 2017

On ne choisit pas sa famille.....

Je pense que vous le savez si vous me suivez depuis un moment, ou si vous m'êtes proches en vrai, j'ai perdu mes parents il y a quelques années.  Mon père est mort brutalement en février 2005, et ma mère en Novembre 2009 suite à une récidive d'un cancer.

J'habite depuis 2002 à 600km d'eux environ, avec un mari souvent absent, et, au décès de maman mes enfants n'avaient que presque 4 ans et 19 mois.

Après plusieurs essais de chimios, on a appris à ma mère qu'il n'y avait plus rien à faire à part essayer de la soulager jusqu'à la fin... Bref je ne vous fais pas de dessin, c'était dur pour tout le monde.
Moi j'étais partagée entre bien sûr l'envie d'être plus près d'elle, et la nécessité de rester avec mes enfants, de rester leur repère,  les préserver et moi avec,etc.

Ma mère, elle, avait CHOISI de dire aux médecins et autres de ne m'appeler que quand on serait vraiment proche de la fin, elle refusait catégoriquement que je quitte ma famille pour aller près d'elle, elle refusait qu'on la voie dépérir en attendant l'issue fatale, elle refusait que mes enfants manquent l'école et vivent dans cette ambiance.... Bref, la situation était compliquée mais la décision était réfléchie......

Un jour, coup de téléphone chez moi, une tante que je ne fréquentais pas souvent, avec qui je n'avais pas spécialement d'atomes crochus....
 Mes parents n'avaient jamais eu non plus une relation super proche avec eux, pas de disputes mais pas grand chose en commun, surtout que ce couple était du style bourgeois de droite (l'opposé de mes parents en somme lol), toujours à se plaindre la bouche pleine (du style à partir en croisière ou en thalasso et à rentrer se plaindre de tout, d'être fatigués...)... Et on ne peut pas dire qu'ils aient été d'un grand soutien pour ma mère à la mort de mon père....

D'ailleurs quand j'ai appris le malaise de mon père, un gros choc, il a fallu que l'ours rentre d'urgence de Paris où il était en plein vigipirate, sauf que les choses ne se font pas en claquant des doigts.. Déjà on a eu de la chance il a pu prendre un train très vite grâĉêˆà son chef.... Une amie m'a conduite à la gare pour le récupérer (j'avais appris la nouvelle à 9h le matin, c'était l'après-midi, il avait réussi à prendre un train très vite, mais je n'étais absolument pas en état de conduire). On était en voiture dans la direction de notre appartement, où on devait récupérer des affaires pour rejoindre ma mère en Charente en voiture.... De Grenoble, forcément ça prend un peu de temps....
Eh bien dans la voiture de mon amie, coup de téléphone de mon oncle (le mari de celle dont je parle) qui me dit (comme si je prenais les choses à la légère) "Dépêche-toi de venir c'est grave!!!" limite sur un ton de reproche... J'aurais dûˆme douter déjà à ce moment.......

Ça c'est pour le contexte....

Donc, cette tante m'appelle.... J'étais très surprise déjà qu'elle m'appelle, mais la surprise à suivre fut pire!
Elle m'appelait en fait pour m'engueuler et me faire des reproches sur le fait que j'étais chez moi tranquille alors que j'aurais dûˆaccompagner ma mère jusqu'à la fin.... J'ai bien tenté de lui expliquer que c'était d'abord le choix de ma mère, et que le contexte était compliqué... Rien à faire, elle en rajoutait sans arrêt en comparant ma situation à la sienne, quand elle avait perdu ses parents à 50 ans, que ses enfants étaient déjà adultes ou presque, et qu'elle habitait à coté d'eux... Bref rien de comparable quoi....
J'avais fini par lui raccrocher au nez avant d'appeler, choquée et en larmes, 2 autres de mes tantes qui, elles, étaient très proches de ma mère et de moi.... Elles n'en revenaient pas...

Moi après j'ai eu d'autres chats à fouetter, maman est morte, étant fille unique il a fallu que je gère tout toute seule....
Cet oncle et cette tante, je les ai vus aux funérailles, et plus jamais depuis, n'ayant pas pu assister aux enterrements de ma grand-mère ni d'un de mes oncles préférés....

Je ne pensais plus à cette histoire jusqu'à ce que, il y a quelques jours, je reçoive une notification Facebook, une demande d'ami... Je vais regarder, et là apparaît le nom de ma tante...... Je n'en revenais pas....
Bien sûr ma première réaction fut de refuser, en pensant:"connasse!"...Mais du coup tout ceci m'est revenu en tête, et je me suis aperçue que ça me faisait toujours mal, et qu'il fallait que j'évacue, d'où cet article....

Je ne suis pas quelqu'un de particulièrement rancunier... Je suis plutôt cool, je n'aime pas qu'on me fasse un sale coup, mais j'ai plutôt tendance à m'expliquer avec les gens , et ensuite soit à couper les ponts soit à pardonner et ne plus en parler. Bref.....

Mais ça c'est quelque chose que je ne pardonnerai jamais....

Pour moi c'était comme frapper un homme à terre.... Venir me faire des reproches injustifiés pour des choses qui ne les regardaient pas, dans cette situation, alors qu'ils n'ont jamais vraiment soutenu ma mère, comme si le cancer était contagieux même par téléphone....La forme m'a choquée autant que le fond m'a blessée...

Si je dois les revoir, ça sera juste bonjour au-revoir parce que je suis polie et qu'ils font partie de ma famille, mais je ne veux absolument plus rien avoir à faire avec eux....

Voilà, c'est un article sans doute un peu brouillon, très personnel, mais il fallait que ça sorte.....
Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...